Cleon Peterson arrive à New York plein d’ambition mais aussi submergé par l’immensité de la ville, par les grands artistes qu’il y découvre : Warhol, Basquiat, Keith Haring ou Jacob Lawrence. Il se perd dans la drogue et doit retourner à Seattle puis décide de rejoindre son frère Leigh Ledare à San Diego pour illustrer des skateboards. La drogue reprend le dessus, Cleon passe par la prison, la cure de désintox et finit par rencontrer Shepard Fairey qui lui remet le pied à l’étrier. Cleon fait un travail de graphiste mais garde en tête l’envie de peindre ; il reprend des études. Arrivé à Los Angeles, il est directeur artistique sur des livres d’art. Une galeriste lui passe commande pour éditer un livre et tombe sur des toiles qu’il a réalisées à la fin de ses études. Elle les expose et Jeffrey Deitch, une des personnalité les plus influentes de l’art aux Etats-Unis, achète toutes ses toiles. Cleon décide de reprendre son pinceau…


Cleon Peterson comes to New York full of ambition but also overwhelmed by the immensity of the city, by the great artists he discovers: Warhol, Basquiat, Keith Haring or Jacob Lawrence. He gets lost in drugs and has to return to Seattle and then decides to join his brother Leigh Ledare in San Diego to illustrate skateboards. The drug takes over, Cleon goes through prison, rehab but ends up meeting Shepard Fairey who gets his foot on the ladder. Cleon does graphic design work but keeps the desire to paint; he resumes his studies. Arrived in Los Angeles, he designs art books. A gallery owner orders him to publish a book and comes to the canvases he realized at the end of his studies. She show them at a group show and Jeffrey Deitch, one of the most influential people in the art world, buys all his paintings. Cleon decides start painting again…


Cleon Peterson est un artiste américain né à Seattle. Ses parents ont une vie de bohème et sont visités par beaucoup d’artistes qui entourent Cleon et son frère Leigh Ledare, futur photographe. Enfant, il souffre d’asthme et vit entre l’hôpital et son foyer. Il tue le temps, même le peu qu’il passe à l’école, en dessinant. Étant talentueux et passionné, il déménage à Brooklyn dans une école où il a obtenu une bourse.


Cleon Peterson is an american artist born in Seattle. His parents live a bohemian lifestyle and are visited by a lot of artists that surround Cleon and his brother Leigh Ledare a future photographer. As a child he suffers from asthma and lives between the hospital and his home. He kills time, even the little one he spends at school, by drawing. Being talented and passionate about it he moves to Brooklyn in a school where he got a scholarship.


Le photographe Roger Ballen présente l’exposition qu’il a conçu avec le peintre et dessinateur néerlandais Hans Lemmen. UNLEASHED se tient au Musée de la Chasse et de la Nature du 7 mars au 4 juin 2017.

Ces deux artistes sur leur support respectif traitent depuis toujours des rapports entre l’homme et l’animal. Dans cette exposition, Roger Ballen et Hans Lemmen collaborent pour faire fusionner leur travail. Lemmen réinterprète les photos de Ballen en y ajoutant des dessins et peintures tandis que Ballen découpe les dessin de Lemmen pour les coller sur ses photos. Il en résulte un travail unique et inédit. L’exposition débute par une installation créée par les deux artistes et se termine par un documentaire de Saskia Vredeveld sur cette collaboration.


Photographer Roger Ballen presents the exhibition he designed with the Dutch painter and drawer Hans Lemmen. UNLEASHED is held at the Musée de la Chasse et de la Nature from 7 March to 4 June 2017.

These two artists on their respective supports have always dealt with the relationship between man and animal. In this exhibition, Roger Ballen and Hans Lemmen collaborate to merge their work. Lemmen reinterprets the pictures of Ballen by adding drawings and paintings while Ballen cut out the drawings of Lemmen to paste them in his photos. The result is a unique and unpublished work. The exhibition begins with an installation created by the two artists and ends with a documentary by Saskia Vredeveld on this collaboration.

Dans cette dernière partie, Katharina Ziemke parle de sa rencontre avec Thomas Ostermeier qui a joué un rôle important dans l’évolution de son travail. Elle insiste sur l’importance de produire une oeuvre personnelle et singulière et rappelle que les artistes doivent prendre leur temps tout en puisant leur inspiration dans différents domaines.

“Je n’ai jamais été à l’aise avec le travail de commande.”

“Il ne faut pas être trop pressé et s’écouter soi-même.”

“J’aime beaucoup les artistes qui ont quelque chose de très personnel, que l’on ne voit pas ailleurs et qui arrivent à le formuler.”

“J’ai des phases où je sens que je suis en train de changer, c’est souvent après quelques années, après 3 ou 4 ans. Là je fais des choses que je montre un peu moins, qui sont plus des essais.”

“La lumière sera toujours ma motivation.”


In this last part, Katharina Ziemke talks about her meeting with Thomas Ostermeier, who played an important role in the evolution of her work. She stressed the importance of producing a personal and singular work and said that artists should take their time while drawing inspiration from different areas.

“I’ve never been comfortable with commissions.”

“You musn’t be in a hurry and you have to listen to yourself.”

“I love artists who carry something very personal, that we don’t see elsewhere and who manage to express it in their work.”

“At some stages I feel I’m changing. It often occurs after a few years, like 3 or 4. That’s when I make things that I don’t really show, that are more experimentations.”

“Light will always be my main motivation.”