Georgia Russell tells us about her relationship to her work and the long path she went through before getting any recognition. Art is something that you must do for yourself without looking for fame. And to keep going it has to enrich you and to give you pleasure. If art is doing you good, then it should be enough to satisfy you because you can’t expect things to happen. A career in art is not easy, there is more and more competition, and a young artist needs perseverance.
Georgia Russell’s art evolved through the years and she keeps challenging herself every time she feels too much in a comfort zone. She hopes that in those difficult time her art is able to give pleasure or joy to the audience. This is the best recognition she can wish for.

More about Georgia Russell (books) :
Georgia Russell : http://bit.ly/2Ksc2R1
Georgia Russell – Time and Tide exhibition : http://bit.ly/2O2v4hF
Georgia Russell – Paintings : http://bit.ly/2O6yb8n


Georgia Russell nous parle de sa relation avec son travail et du long chemin qu’elle a parcouru avant d’être reconnue. L’art est quelque chose que vous devez faire pour vous-même sans rechercher la gloire. Et pour continuer, il doit vous enrichir et vous donner du plaisir. Si l’art vous fait du bien, alors cela devrait suffire à vous satisfaire car vous ne pouvez pas vous attendre à ce que les choses vous arrivent. Une carrière dans l’art n’est pas facile, il y a de plus en plus de concurrence et un jeune artiste a besoin de persévérance.
L’art de Georgia Russell a évolué au fil des ans et elle ne cesse de se remettre en question chaque fois qu’elle se sent trop dans une zone de confort. Elle espère qu’en ces temps difficiles son art est capable de donner du plaisir ou de la joie au public. C’est la meilleure reconnaissance qu’elle puisse souhaiter.


Georgia Russell est une artiste écossaise connue pour ses oeuvres faites à partir de livres, dessins ou photographies qu’elle découpe au scalpel pour en faire des pièces en trois dimensions. Née dans une famille où l’art et la création sont très présents elle se tourne très vite vers des activités créatives. Un père architecte, un grand-père musicien de jazz, une grand-mère qui travaille dans une filature et fabrique des tartans et une tante parmi les premières femmes à étudier l’art à Aberdeen constituent le terreau de ce qui la poussera à rêver de devenir artiste. Sa passion, sa ténacité et son talent lui permettront d’entrer au Royal College of Art de Londres  où ses idoles, comme David Hockney, ont étudié avant elle.

Book references :
Mark Rothko 1903 to 1970 – A retrospective Ed. Harry N. Abrams : http://bit.ly/2MWe7Gm

Egon Schiele: The Complete Paintings, 1909-1918 Ed. Taschen : http://bit.ly/36gMgs6


Georgia Russell is a Scottish artist known for her works made from books, drawings or photographs she cuts with a scalpel to make pieces in three dimensions. Born into a family where art and creation are very present she turns very quickly to creative activities. An architect father, a jazz musician grandfather, a grandmother who works in a woolen mill and makes tartans and an aunt among the first women to study art in Aberdeen are the breeding ground for what will make her dream of becoming an artist. Her passion, tenacity and talent will allow her to enter the Royal College of Art in London where her idols, like David Hockney, studied before her.

L’artiste écossaise Georgia Russell présente son exposition Time and Tide (Le Temps et la Marée) qui se tient à la galerie Karsten Greve du 14 octobre au 30 décembre 2016. Toujours attachée au temps ; celui qu’elle consacre à ses oeuvres par ses gestes répétés au pinceau ou au scalpel mais aussi à de la nature et au cycle de la vie. Là où par le passée elle utilisait des photos ou des livres comme support, c’est sur des toiles que Georgia Russell s’exprime aujourd’hui. Les oeuvres de l’artiste sont des peintures abstraites et oniriques dont la toile est découpée, leur donnant volume et mouvement.


The Scottish artist Georgia Russell presents her exhibition Time and Tide, at Karsten Greve Gallery from October 14th to 30th December 2016. Still attached to time; the one she dedicates to her work by her repeated gestures with the brush or the scalpel but also the time of nature and the cycle of life. Where in the past she used pictures or books as a medium, it is on canvases that Georgia Russell expresses herself. The works of the artist are abstract and dreamlike paintings whose canvas is cut, giving them volume and movement.